La centrale nucléaire de Jaitapur

 

"Areva et Nuclear Power Corporation of India Limited (NPCIL) ont conclu à Delhi un protocole d'accord prévoyant l'implantation de deux à six réacteurs EPR sur le site de Jaitapur, dans l'Etat du Maharashtra, et prévoit aussi la fourniture de combustibles pendant toute la durée de vie de ces réacteurs."

Areva a ajouté que la collaboration peut porter au total sur six réacteurs installés sur le même site de Jaitapur, pendant environ 60 ans. Le groupe français se positionne sur le marché énergétique indien. L'accord signé porte sur la construction d'au moins deux réacteurs de 1650 mégawatts de type EPR (European Pressurized Reactor), technologie et marque détenues par Areva.

L'Inde doit en effet accroître sa capacité de production électrique pour satisfaire des besoins énergétiques toujours plus importants. D'ici 2030, la capacité installée du parc électronucléaire indien pourrait ainsi atteindre 63 Gigawatts. NPCIL exploite déjà 17 tranches pour une capacité installée totale de 4120 Megawatts et construit actuellement cinq tranches pour une capacité installée totale de 2660 MW.

Les villageois, qui protestaient contre le projet de Jaitapur centrale nucléaire dans le district de Ratnagiri, ils ont envisagés d'organiser un référendum pour déterminer le pourcentage des habitants prêts à donner leurs terres et les laisser aux réacteurs importés de France.

Ce référendum a eu lieu en Madban, un village du Ratnagiri, car c'est là que la centrale occupera 700 hectares de terres. Le référendum est le dernier d'une série d'efforts de mobilisation par les habitants qui ne veulent pas d'usine de 10.000 mégawatts à la place de leurs rizières, vergers de manguiers et des hectares de terres arides.

                                       

                Manifestations contre l'implantation de la centrale nucléaire


 «Après l'incident de contamination de l'eau à la centrale atomique Kaiga, les gens sont devenus beaucoup plus conscients des dangers."
 

Un avis d'acquisition des terres ont été envoyés à trois villages (Niweli, Karel et Mithgawane). Mais les villageois n'ont pas accepté ces avis d'acquisition et aussi refusé les contrôles de compensation. 
Sur les 938 hectares, les réacteurs seront mis en place sur 700 hectares dans le village de Madban, tandis que le reste des terres abritera les installations pour le personnel employé par les centrales nucléaires. La centrale nucléaire de Jaitapur est le résultat de Septembre 2008, avec l'accord indo-français peu après la levée des restrictions internationales qui ne permettait pas aux pays étrangers de collaborer avec l'Inde pour la coopération nucléaire civile. Chaque parc aura une capacité d'environ six à huit réacteurs. 

                                         

 

Le nucléaire va continuer de se développer en Inde


 


 

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site