Le barrage de la Narmada



Le Narmada est un fleuve qui coule sur 1000 km d'Est en Ouest dans le centre de l'Inde. Elle fait partie des sept rivières sacrées de l'Inde.

Sardar Sarovar est le nom du barrage sur ce fleuve. Ce projet fut le plus grand barrage au monde. Il permet d’irriguer 1,8 millions d’hectares. Avant sa construction les autorités avaient annoncées l'apport d'eau potable à 40 millions de personnes, et la production d'électricité.

Dès 1985, la banque mondiale accorde à l’Inde trois crédits de 450 millions de dollars, mais à condition qu’elle étudie l’impact social et écologique du projet . Sachant que le coût total du barrage s'élève à 3 milliards de dollars. Or aucune conclusion ne s'est présenté. De plus l'implantation d'un vaste complexe touristique est en projet, près du fleuve, ce qui effaye les habitants.

 

A l'annonce du projet, au moins 100 000 personnes reparties dans 245 villages devaient être déplacées à cause des inondations causées par la construction du barrage, et 140 000 personnes supplémentaires à cause des canaux. Certaines ont été déplacées dans des sites favorables. Mais d’autres ont eu moins de chance: 162 villages situés sur les terres inondées ont tout simplement été expulsés après l’achèvement du barrage.

Les seuls bénéficiaires sont les citadins et non les communautés rurales : il faut savoir que 80% des habitations rurales n’ont pas l’électricité et peu de chances d’êtres reliées au réseau.

Beaucoup d'associations se sont créées à la suite de l'annonce de la construction de ce barrage pour protéger les arbres menacés, ou bien les populations, ou encore pour ne pas toucher aux espaces sacrés qui seront supprimés. Le barrage modifie la faune et la flore qui l'entoure, dégage un taux de gaz à effet de serre supérieur à celui des centrales de charbons et modifie le régime hydrique de la région. A cela s’ajoute le fait que la construction du barrage, par son coût financier, prive le reste du pays de ressources pour le maintien en état des infrastructures hydrauliques actuelles.

 

Nous avons pu constater que la construction de ce barrage avait engendré une polémique et soulevé des questions sur les conséquences qu'elle entraînerait. Des controverses peuvent donc être liées aux choix faits par le pays sur la mise en place et la gestion des différentes énergies.

 


 


 


 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site